Les différents types de blackjack

Comment jouer au blackjack ?

Comment jouer au blackjack ?

Le blackjack, célèbre jeu de table dont la réputation n’est plus à faire est l’attraction majeure des plus grandes salles de jeu terrestres en en ligne à travers le monde. Les siècles et les époques n’ont donné aucune ride à cette solution de divertissement de casino. Au contraire, on a l’impression que, comme du bon vin, il se bonifie avec le temps. La tendance est telle qu’aujourd’hui, on trouve une gamme quasi illimitée de variantes du blackjack. Nous passons en revue dans ce guide quelques-unes des variations les plus populaires de ce jeu, ainsi que ce qui fait leurs particularités.

Le blackjack Switch

Le blackjack Switch est une variante assez récente, car ce n’est qu’en 2009 qu’il a été breveté par Geoff Hall. Cela ne l’a pas empêché de devenir par la suite une variation très populaire et très prisée. Le blackjack Switch est d’ailleurs disponible dans de nombreux casinos terrestres et en ligne. Ce type de blackjack suit fidèlement la tendance actuelle des développeurs qui consiste à concevoir des jeux de table faisant appel aux inconditionnels de jeux de hasard électroniques et autres vidéo poker.

Les paramètres qui y ont été ajoutés sont particulièrement conçus pour faire plaisir aux amateurs de jeu. Seul bémol, en dépit du divertissement qui vous est offert, c’est la maison qui est fortement avantagée ici, contrairement à ce qui se passe dans un blackjack régulier.

Caractéristiques du blackjack Switch

L’un des facteurs qui caractérisent le blackjack Switch, c’est qu’à chaque position de jeu, au lieu d’une main, ce sont deux mains qui sont distribuées. Après avoir reçu ses deux mains, le joueur peut dès lors échanger la carte située au-dessus de chaque main par une autre. C’est de cette technique (Switcher : échanger) que le jeu tire son nom. Il faut préciser que chaque main est particulière et que les premiers paris doivent s’effectuer dans l’ordre afin que les joueurs obtiennent leurs cartes. Il est d’ailleurs possible que l’avantage du joueur sur la maison s’en trouve ainsi augmenté.

Un casino étant toutefois un établissement conçu pour faire le plus de bénéfices possibles, certaines modifications des règles ont été entreprises afin de compenser cet avantage du joueur. La première de ces modifications est qu’ici, contrairement au blackjack régulier, les naturels (A-10) sont rétribués 1-1 au lieu de 3-2. Ce seul changement est de nature à désavantager considérablement les joueurs.

L’autre changement effectué dans les règles est encore plus préjudiciable pour les joueurs. Un total dur de 22 (main totalisant 22 sans un As) lie toutes les mains, excepté pour un blackjack naturel. Cette méthode rend ainsi désuets plusieurs éléments de la stratégie de base du blackjack.

Blackjack Switch

Déroulement d’une partie de blackjack Switch

Il n’y a aucune différence entre une partie de blackjack Switch et un blackjack régulier. Une fois que les joueurs ont effectué le pari minimum requis, ils reçoivent chacun deux mains de la part du croupier en partant du joueur assis à gauche. Le croupier se sert en dernier et est toujours le dernier à agir lors d’une manche.

Options des joueurs au blackjack Switch

Les joueurs peuvent utiliser les mains qu’ils ont reçues du croupier de diverses façons, la première étant de déterminer s’ils doivent ou pas passer les cartes par-dessus chaque main. Cette décision prise, ils peuvent ensuite agir de façon séparée sur chaque main en recourant à une des options standards en vigueur au blackjack, c’est-à-dire tirer, doubler, ou diviser leurs mains. Plusieurs casinos ont des règles très strictes en ce qui concerne la division, raison pour laquelle il est recommandé de bien se renseigner sur les règles de la maison liées à cette option avant de prendre place à la table.

Options du croupier au blackjack Switch

Une fois toutes les options des joueurs exercées, le croupier agit à son tour sur sa propre main. Tout comme pour le blackjack régulier, ce dernier est soumis à des règles rigoureuses dans une partie de blackjack Switch. En effet, le croupier est tenu de tirer tout total d’une valeur de 16 ou moins, et de passer sur un total de 17 ou plus. Certains casinos lui imposent en outre de tirer un 17, ce qui contribue à diminuer encore plus l’avantage du joueur.

Comme précédemment mentionné, si le croupier dispose d’un 22 dur, toutes les mains des participants sont liées à lui, à l’exception d’un blackjack naturel. Dès lors, il est possible d’avoir un 20 et être lié au croupier du moment qu’il totalise un 20 dur. Les joueurs ne pourront par conséquent pas récupérer leur mise de départ. Le blackjack Switch a été pensé pour les amateurs de jeux de stratégie, car ici, la maîtrise d’une technique adéquate permet au joueur d’agir efficacement sur ses mains après le changement. Cependant, pour échanger en premier lieu, une stratégie différente s’avère déterminante.

Le Bonus Blackjack

Il ne serait pas exagéré de dire que le Bonus Blackjack est ce qui se fait de mieux en termes de variantes de blackjack pour le joueur. Les règles qui s’appliquent pour cette variation sont les mêmes que pour le blackjack régulier et il est soumis à la même stratégie de base qui est bénéfique pour les joueurs au cours d’une partie standard. Les compteurs de cartes y trouveront également leur compte dans la mesure où cette variante est compatible avec tous les systèmes de comptage. Avantage suprême, le Bonus Blackjack ne se joue qu’avec deux jeux de cartes.

En raison de la structure de bonus de cette variante, les joueurs sont incités à effectuer des paris de plus en plus importants. Si vous réussissez un blackjack naturel au cours d’un Bonus Blackjack, vous avez de fortes chances d’obtenir un retour sur investissement plutôt commode.

Les fondamentaux du Bonus Blackjack

Le Bonus Blackjack, comme précédemment mentionné, obéit aux mêmes règles basiques que le blackjack régulier. La seule différence réside dans le fait qu’un pari ne vous qualifie pour un bonus qu’à condition que vous ayez obtenu un naturel. En plus du pari minimum de la table, vous pouvez effectuer un pari bonus, mais pourvu que cela se fasse avant que les cartes ne soient distribuées.

Le pari bonus en question s’opère en général dans un cercle situé près de la mise minimale pour la main. Seules les deux cartes initiales reçues par le joueur sont concernées par le pari bonus et le joueur a juste besoin de le placer pour miser le bonus. Le pari bonus n’est impacté par aucune action effectuée sur la main. Lorsque vous participez à une partie de Bonus Blackjack et que vous obtenez votre paire de cartes, vous avez la garantie d’un paiement considérable sur celles-ci si vous réalisez un naturel. Bien qu’ils puissent varier d’un casino à l’autre, voici cependant quelques exemples de paiement de bonus :

Un Ace of Spades ou un Jack of Spades est rétribué à une cote de 50-1 ;
Pour n’importe quel autre blackjack adapté, vous êtes payé à une cote de 25-1.

Il faut préciser que des gains sont en outre offerts dans certains casinos pour un total de 21 dès lors que vous avez agi sur votre main ; mais il s’agit là d’un scénario très peu fréquent. Lorsque cela arrive cependant, le total de 21 ainsi que toutes les cartes de couleur identique peuvent attribuer un gain net de 5-2, et ainsi de suite.

Bonus Blackjack

Déroulement d’une partie de Bonus Blackjack

Avant que la partie ne commence, les joueurs présents effectuent un pari initial qui doit être supérieur ou égal au minimum de la table. Une fois cela fait, ils ont l’option du pari bonus qui s’offre à eux en misant un montant qui doit aussi être supérieur ou égal au minimum de la table. Le pari bonus, dans la majorité des casinos, culmine largement au-delà de la mise maximale permise sur la table, et ce pour des raisons qui sautent aux yeux.

Dès lors que les mises ont été effectuées, le croupier attribue à chaque joueur deux cartes faces visibles avant de se servir en dernier ; il est également le dernier sur la table à agir sur sa main. Au Bonus Blackjack, une des cartes du croupier est face cachée, comme cela se passe au blackjack régulier. Les joueurs agissent ensuite sur leurs mains, en partant du joueur placé à la gauche directe du croupier.

Si après avoir effectué un pari Bonus Blackjack un joueur obtient un naturel, le pari bonus est payé par le croupier en fonction de ce dont il dispose et qui figure sur la table. Après ce paiement, le joueur a la possibilité d’agir sur sa main de la même façon qu’il le ferait pour un blackjack régulier. Au cas où les joueurs ne reçoivent pas de blackjack sur une main, ils perdent le pari bonus au profit du croupier.

Les actions des joueurs et du croupier au Bonus Blackjack

Pour cette variante de blackjack, les actions du joueur sont en tous points identiques à celles du blackjack standard. Le croupier quant à lui dispose des options suivantes :

Il doit tirer sur un total de 16 ou moins ;
Il est tenu de passer sur un total d’au moins 17.

Si le croupier réalise un blackjack pendant une partie de Bonus Blackjack, il gagne automatiquement et fait perdre leurs paris à tous les joueurs sur la table. Pour un joueur apte au comptage de cartes et maîtrisant la stratégie de base, le potentiel de gain au Bonus Blackjack peut s’avérer très élevé. Pour cela, il lui suffit de placer le pari bonus uniquement si le jeu est en sa faveur et lorsque beaucoup d’As sont présents. De plus, un comptage d’As et un décompte de fonctionnement précis sont faciles à obtenir, du fait que cette variante n’utilise que deux jeux de cartes.

Le Blackjack Chinois

Très populaire en Asie du Sud-est, le blackjack chinois est beaucoup plus proposé dans de nombreux casinos au cours du fameux Nouvel An chinois. Cette variante a la réputation d’être l’un des jeux de blackjack les plus exotiques. En fonction de la localité où vous la trouverez, cette variante porte un nom différent. Ainsi, vous aurez le 21-points et le Ban-Nag ou Ban-Luk.

Tout comme la variante précédente, le blackjack chinois est en plusieurs points similaires au blackjack régulier, aussi bien dans la distribution des cartes que dans les règles de base. Il existe toutefois quelques différences qui renforcent le côté amusant et ludique du blackjack chinois.

Les fondements du blackjack chinois

Dans une partie de blackjack chinois, tout comme dans les autres variantes, vous êtes opposé au croupier qui défend les intérêts de la maison. Bien qu’ici il n’y ait pas de limite au nombre de participants, il faut au moins 5 à 6 joueurs par table pour qu’une partie se déroule valablement. Dans la variante chinoise de blackjack, seuls deux jeux de 52 cartes sont utilisés. Vous devrez essayer d’atteindre un total de 21 ou un chiffre qui s’en rapproche, sans toutefois aller au-delà.

La valeur des cartes est la même que dans un blackjack régulier, sauf pour les As. Les cartes comportant des chiffres ont leur propre valeur faciale, tandis que celles avec des personnages valent 10. Dans le cadre du Chinese Blackjack, la valeur de l’As dépend du nombre de cartes détenues par le joueur. Il peut valoir entre 10 et 11 au cas où celui-ci en a deux, et entre 1 et 10 s’il en a 3. Mais au cas où le joueur en a 4, l’As ne pourra être évalué que comme 1.

Déroulement d’une partie de blackjack chinois

Au début d’une manche de Chinese Blackjack, les cartes sont mélangées par le croupier avant d’être coupées par un joueur qui procède en retirant une partie des cartes en partant du haut de la pile. La marge de cartes coupée est par la suite mise de côté, et le croupier procède à la distribution, à raison de deux cartes faces cachées par joueur. Encore une fois, il est le dernier à se servir. Dès que tout le monde sur la table a reçu ses cartes, celles qui n’ont pas été distribuées sont associées à la portion qui a été mise à l’écart après avoir été coupée.

Les options du joueur au cours d’une partie de Chinese Blackjack

Après que tout le monde ait reçu ses cartes, le joueur qui se trouve directement à la gauche du croupier peut agir sur sa main. Les options dont vous disposez ici sont identiques à celles d’un blackjack régulier. Vous pouvez ainsi tirer ou passer la main, mais dans cette variante, certaines mains sont immédiatement considérées comme gagnantes. Il s’agit notamment :

D’un Ban-Ban, qui survient lorsque vous disposez de deux As. Lorsque vous recevez un Ban-Ban, vous bénéficiez à l’immédiat d’une main gagnante qui vous octroie un paiement de 3 contre 1 par la maison. En revanche, si le croupier possède également un Ban-Ban, vous serez bloqué et ne pourrez plus rentrer en possession de votre argent.
D’un Ban-Nag, en tous points identique à un blackjack régulier. Il est constitué à la fois d’un As et d’une carte valant 10. À moins que le courtier n’en détienne également, un Ban-Ban ou un Ban-Nag est rétribué à une cote de 2 :1 ;
D’une Escape Hand, qui est une main initiale totalisant 15. Si vous en détenez une, vous aurez la possibilité de continuer ou d’abandonner, afin de récupérer votre mise de départ. Mais cette option est aussi valable pour le croupier, dans la mesure où s’il détient un 15, il peut aussi opter pour l’abandon ou pour la poursuite du jeu. S’il choisit la seconde option, les cartes seront battues nouveau dans la perspective d’une nouvelle manche ;
D’un 5-Dragon : il s’agit ici de la main d’un joueur disposant de 5 cartes ayant un total de 21 ou moins. Si le 5-Dragon dispose de moins de 21, il est immédiatement rétribué à une cote de 2 contre 1. En revanche, un 5-Dragon dont la somme est de 21 attribue un paiement de 3 contre 1.

Les options du croupier dans une partie de Chinese Blackjack

Encore une fois, dès que les joueurs sont en possession de leurs mains, le croupier jouit de la latitude d’exercer ses options. C’est à ce moment que l’écart se creuse entre le blackjack chinois et le blackjack régulier, car vous avez dès lors de grandes chances de perdre si le croupier possède une puissante main.

Mais si le croupier est en possession d’un total inférieur à 16, il a l’obligation de tirer pour retrouver sa main. Si en revanche il dispose d’un total compris entre 16 et 20, il pourra choisir de dévoiler quelques mains avant de se résoudre à passer ou à tirer. Mais si, par un coup de chance, il tombe sur un total de 21 sans aller au-delà, il remporte la manche et les autres joueurs perdent leurs mises de départ. Au cas, toutefois, où le croupier dépasse le 21, les joueurs sur la table obtiendront une rétribution de 1 contre 1 sur leurs mains.

Par ailleurs, lorsque le croupier reçoit un 5-Dragon sans disposer d’un total de 21, les joueurs perdent et se retrouvent dans l’obligation de payer au croupier deux fois leurs mises de départ. Dans le cas contraire, c’est-à-dire si le croupier dispose d’un 5-Dragon totalisant exactement 21, il pourra réclamer un paiement d’une valeur de 3x la mise du joueur.

Le bénéfice de la maison dans une partie de Chinese Blackjack

Dans cette variante, le croupier tout comme la maison, dispose d’un avantage certain sur le joueur, c’est un fait. C’est l’une des raisons pour lesquelles tout le monde peut jouer le rôle du croupier lors d’une partie de blackjack chinois à domicile, afin que les joueurs ne soient pas désavantagés. En effet, le risque de payer à deux ou trois fois le croupier est ce qui permet de qualifier le blackjack chinois de véritable jeu de hasard.

Quoiqu’il existe certaines compétences dans cette variante, en plus de l’implication de la stratégie de base, la réduction de l’avantage de la maison n’est pas toujours une tâche aisée au cours d’une partie de blackjack chinois.

Le Double Exposure Blackjack

Il s’agit d’une autre variation du blackjack standard qui connaît une grande popularité parmi les adeptes. Pour peu qu’il comprenne ou dispose d’une relative maîtrise de la stratégie de base, n’importe quel joueur peut tirer son épingle dans cette variante. Mais au fait pourquoi le terme Double Exposure Jackpot ? Tout simplement du fait que les joueurs peuvent voir la paire de cartes du croupier. Cela peut sembler être un atout pour eux, mais la maison a pensé à d’autres règles afin d’équilibrer les forces.

La maison n’ayant qu’un faible avantage au cours d’une partie de Double Exposure Blackjack, il n’est pas évident de trouver cette variante dans les casinos aussi bien physiques qu’en ligne. Il est recommandé de ne pas hésiter à se jeter à l’eau lorsqu’on tombe sur un établissement qui propose cette formule.

Quelles sont les règles en vigueur au Double Exposure Blackjack ?

De nombreux facteurs rapprochent le blackjack classique et le Double Exposure. Une partie se déroule avec un sabot contenant entre 6 et 8 jeux de cartes, avec le dessein manifeste de prendre à contrepied les compteurs de cartes. En effet, il n’est pas courant de tomber sur une partie de Double Exposure au cours de laquelle seulement un ou deux jeux de cartes sont utilisés. De plus, dans les casinos aujourd’hui, il y a des machines automatiques de brassage dont le rôle est de mélanger toutes les cartes après chaque main et selon le bon vouloir de la maison.

Tous les joueurs présents à une table de Double Exposure Blackjack ont pour ambition d’arriver à un total de 21 tout en évitant d’aller au-delà. Pour obtenir un pari gagnant, les joueurs ont l’obligation de dépasser le total du croupier. Ce n’est pas si compliqué, car ils ont l’avantage de connaître de façon automatique ce total avant d’envisager une quelconque action.

Déroulement d’une partie de Double Exposure Blackjack

Tout comme dans un blackjack régulier, le croupier, avant de se servir, distribue deux cartes faces exposées aux joueurs en commençant par celui qui se trouve à sa gauche immédiate. C’est également ce dernier qui est le premier à exercer les options autorisées une fois tout le monde servi.

Double Exposure Blackjack

Les options des joueurs dans une partie de Double Exposure Blackjack

Les options sont ici les mêmes que dans une partie de blackjack régulier, mais il existe néanmoins quelques exceptions, à savoir :

Chaque joueur a la possibilité de passer sur un total inférieur ou égal à 21 ;
Tous les joueurs peuvent tirer tout total inférieur à 21 ;
Il est possible de doubler un total de 9,10 ou 11. Cette exception varie toutefois en fonction des casinos, car certains établissements offrent la possibilité de doubler n’importe quel total ;
Les joueurs peuvent diviser n’importe quelle paire une seule fois.

Il existe par ailleurs dans cette variante des restrictions s’appliquant aux joueurs, à savoir :

L’assurance n’est pas disponible pour les joueurs étant donné que la main du croupier est connue ;
L’option d’abandon n’est également pas possible au Double Exposure Blackjack.

Les options du croupier dans une partie de Double Exposure Blackjack

De même qu’au blackjack régulier, le croupier est tenu de tirer tout total inférieur ou égal à 16 passé sur un total supérieur ou égal à 17, mais il y a une précision majeure. Au Double Exposure, le croupier doit tirer un Soft 17. Il s’agit d’un total de 17 à deux cartes contenant un As. Le but de cette restriction en apparence anodine est de ramener l’avantage de la maison au même niveau que celui du joueur. De cette façon, en tirant un Soft 17, le croupier bénéficie d’une carte gratuite et ne peut pas aller au-delà d’un total de 21. Un soft 17 lui permet en effet soit de rester à 17, soit d’améliorer sa main.

Quelques aspects majeurs à prendre en compte au Double Exposure Blackjack

Dans cette variante, les joueurs sont rétribués à une cote de 1 contre 1 et non à 3 contre 2 comme c’est le cas au blackjack régulier. C’est un autre aspect qui contribue à affaiblir de façon considérable l’avantage de ceux-ci au cours d’une manche. Par ailleurs, le croupier est le seul à pouvoir tirer avantage des liens au Double Exposure Blackjack. En clair, vous êtes condamné à perdre votre pari toutes les fois que vous vous retrouvez lié à lui, spécialement du fait de l’inexistence de l’option d’assurance. Le croupier est d’autant plus avantagé que, s’il dispose en même temps que vous d’un blackjack, c’est lui qui l’emporte. Cette règle spéciale du Double Exposure Blackjack fait passer la main gagnante moyenne à 19.

Le Double Blackjack

Encore connu sous l’appellation de Double Attack Blackjack, le Double Blackjack est l’une des versions les plus récentes. Ayant fait ses débuts dans les casinos d’Atlantic City, le Double Blackjack est progressivement devenu accessible via les casinos en ligne. Il s’inspire de plusieurs règles du Spanish 21 qui est une autre variante de blackjack, raison pour laquelle on prétend qu’il s’agit de la variante d’une variante. Le Double Blackjack implique la présence d’une mise annexe certes difficile à atteindre, mais qui peut se révéler très lucrative.

Les fondements du Double Blackjack

Il faut tenir compte des règles standards disponibles dans la plupart des casinos pour bien cerner le Double Blackjack. Lesdites règles peuvent légèrement être modifiées en fonction du casino, mais les aspects suivants demeurent invariables :

Huit jeux de 48 cartes ‘espagnoles’ sont utilisés dans une partie de Double Blackjack. Elles sont distribuées après avoir été mélangées à partir du sabot ; mais avant cela, toutes celles ayant une valeur 10 sont supprimées des jeux ;
Afin de réduire l’avantage du joueur, le croupier demeure toujours sur un Soft 17 ;
Après une division, les joueurs ont la possibilité de doubler ;
Hormis les as qui ne peuvent être divisés plus d’une fois, il est possible de diviser les paires en 3 ou 4 mains ;
Une fois divisés, les as ne peuvent plus recevoir qu’une seule carte de plus ;
Un joueur qui effectue un blackjack est rétribué à une cote de 1 contre 1 ;
Les joueurs ont la possibilité d’abandonner ou de doubler à n’importe quel moment.

Déroulement d’une partie de Double Blackjack

Contrairement à la majorité des autres variantes, le croupier se sert en premier et la carte qu’il s’attribue est face visible. À partir de ce moment, le joueur peut, s’il le souhaite, doubler sa mise. C’est cette opération qui s’appelle justement le Double Attack ou pari du Double Blackjack. Dès que le joueur a exercé ses options, les cartes restantes subissent le même traitement que dans un blackjack régulier, c’est-à-dire qu’elles sont reparties à partir du joueur assis à la gauche du croupier.

Quelles sont les options du joueur au Double Blackjack ?

Les options du blackjack régulier s’appliquent également dans cette variante, en d’autres termes, les joueurs peuvent rester, tirer, diviser ou abandonner. L’unique différence ici est qu’ils peuvent à tout moment renoncer à leur main ou doubler leurs mises de départ. C’est un atout majeur pour un joueur aguerri au comptage de cartes et maîtrisant la stratégie de base.

Quelles sont les options du croupier au Double Blackjack ?

Dès que tous les joueurs à la table ont agi sur leurs mains, le croupier peut mettre en application les options dont il dispose et qui sont spécifiées par les règles du jeu. Sur un total inférieur ou égal à 16, il doit tirer, de même que sur un Soft 17. Il doit cependant rester sur un total supérieur ou égal à 18, de même que sur un Hard 17. L’action du croupier consistant à tirer un Soft 17 a pour but de contrer l’avantage du joueur qui peut doubler à n’importe quel moment.

Les mises annexes dans une partie de Double Blackjack

Il est permis au joueur d’effectuer un pari annexe avant le début de toute main au Double Blackjack. Ce pari annexe est appelé ‘Bust It’ et est remporté lorsque le total du croupier dépasse 21. Les paiements pour ce pari annexe peuvent subir des variations en fonction de l’établissement où l’on joue, mais il existe des exemples standards :

Si le croupier a un 8-8-8, le paiement est de 200:1 ;
Si le croupier a un arc-en-ciel, le paiement est de 50:1 ;
Si le croupier a un total supérieur à 21 et comportant un 6, le paiement est de 15:1 ;
Si le croupier a un total supérieur à 21 avec un 7, le paiement est de 10:1.
Le croupier a un total supérieur à 21 avec un 8, le paiement est de 8:1 ;
Le total du croupier est supérieur à 21 avec un 9, le paiement est de 6:1.

L’objectif des paris annexes est d’apporter plus de fun à une partie de blackjack, mais il est recommandé de n’en faire usage que lorsque toutes les chances sont en votre faveur. N’en étant pas certain, il est préférable de s’en abstenir.

Elimination Blackjack

Si cette variante de blackjack est devenue aussi populaire, c’est grâce à certains événements majeurs comme les World Series of Poker ou le Texas Hold’Em. Ayant réalisé qu’il existait un potentiel marché pour les compétitions de ce type, les casinos ont pris sur eux de promouvoir cette formule de blackjack. C’est à Russ Hamilton, vainqueur des WSOP édition de 1994, qu’on doit la création de l’Elimination Blackjack. Les tournois d’Elimination Blackjack ont par la suite connu un essor fulgurant au point d’engendrer l’Ultimate Blackjack Tour, et même le scandale dans lequel Hamilton s’est retrouvé empêtré ensuite n’a pas tellement entaché cette popularité.

Les fondements de l’Elimination Blackjack

Encore une fois, il y a de nombreux points communs entre l’Elimination Blackjack et le blackjack régulier. Le croupier, qui défend les intérêts de la maison, assure la distribution des cartes grâce à un sabot de 6 ou 8 jeux. La seule exception ici est que les joueurs se disputent un prix garanti. Les mises sont effectuées de la même manière que dans un tournoi de poker. Tous les participants obtiennent un montant égal de jetons, lesquels sont compris entre 10 000 et 100 000 dollars, compte tenu de l’envergure du tournoi.

L’objectif avéré de chacun des joueurs est d’augmenter ses jetons, car plus il y en a, plus les chances d’être déclaré vainqueur s’améliorent. Les actions à entreprendre à l’Elimination Blackjack sont identiques à celles du blackjack standard, aussi bien pour le croupier que pour les joueurs. Le croupier est tenu de rester sur 17, mais de tirer sur 16. Dans certains tournois cependant, il a l’obligation de tirer un Soft 17.

Déroulement d’une partie d’Elimination Blackjack

Dès que la mise minimale a été effectuée, les joueurs s’installent à la table de blackjack et reçoivent les consignes de sécurité de l’organisateur du tournoi. Mais ces consignes sont généralement publiées avant le début dudit tournoi. La partie ne commence véritablement qu’après la distribution des cartes qui se déroule de la même façon que dans un blackjack standard. À l’Elimination Blackjack cependant, seul un certain nombre de mains peut être distribué, et ce en fonction du casino où vous jouez. Toutefois, la majorité des casinos utilise un maximum de 30 mains pour les tournois d’Elimination Blackjack. Au terme d’un nombre prédéfini de mains, les jetons des joueurs restants sont comptés et celui qui en dispose le plus est sacré vainqueur.

Comment sont éliminés les joueurs dans une partie d’Elimination Blackjack ?

Comme son nom l’indique, dans une partie d’Elimination Blackjack et conformément aux règles et aux points limitants du jeu, les joueurs peuvent être éliminés de façon systématique. Cette élimination intervient dans les cas suivants :

Lorsque les joueurs ont perdu la totalité de leurs jetons ;
Lorsqu’ils n’ont pas assez de jetons pour produire la mise minimale requise ;
Lorsqu’ils se retrouvent avec un faible nombre de jetons à la suite d’une main éliminatoire.

Les mains d’élimination représentent un aspect important dans une partie d’Elimination Blackjack. Il s’agit dans la plupart des cas de mains d’une valeur de 8, 16 et 25. À la fin de chaque main d’élimination, le croupier se charge du décompte des jetons des joueurs. Celui qui dispose du plus petit nombre de jetons est systématiquement éliminé. La main d’élimination vise à instaurer une stratégie de mises dans le jeu. Vous devez à chaque instant connaître la configuration de vos jetons et savoir quand ajuster vos paris pour ne pas être éliminé de la partie.

Le pari secret dans une partie d’Elimination Blackjack

Au cours des tournois d’Elimination Blackjack, notamment ceux qui sont télédiffusés, les joueurs ont la possibilité d’effectuer un pari dit secret. Celui-ci n’est pas dévoilé aux autres participants sur la table et peut s’avérer extrêmement stratégique pour celui qui le fait. Au cas où deux joueurs ont un nombre de jetons identique ou rapproché, l’un d’eux peut procéder à un pari secret afin d’obliger l’autre à miser bas. Dans un casino terrestre cependant, il n’est pas toujours possible de tomber sur une règle autorisant les paris secrets dans un tournoi d’Elimination Blackjack. Cela est dû au fait que cette option ne s’applique en général qu’aux joueurs aguerris et aux tournois professionnels.

Les règles standards en vigueur dans une partie d’Elimination Blackjack

Nous présentons ci-dessous quelques règles de base qui s’appliquent à la majorité des compétitions d’Elimination Blackjack. Celles-ci peuvent être différentes en fonction du casino où vous jouez et font office de guides dans ce genre de tournoi :

Le croupier a l’obligation de tirer pour tout total supérieur ou égal à 16, et de rester pour tout total inférieur ou égal à 17. Mais dans certains cas, la maison doit tirer un Soft 17 ;
Les joueurs ont la possibilité de diviser les paires jusqu’à quatre reprises, hormis les as qui, eux, ne peuvent être divisés qu’une seule fois. Certains tournois n’autorisent la division de cartes de valeur 10 que si elles concernent des cartes de même nature telles que KK (rois), QQ (reines), JJ (valets), ou 10 :10 ;
Il est possible d’utiliser un sabot de 6 ou 8 jeux. La majorité des tournois d’Elimination Blackjack se servent d’un sabot à 6 jeux ;
Les joueurs ne peuvent miser que dans la limite des minima et des maxima autorisés. Dans la plupart des cas, le pari maximum est supérieur au nombre de jetons initial. Vu qu’il n’est pas possible de descendre jusqu’aux résultats minimaux de votre mise, vous pouvez être éliminé à tout moment ;
Les joueurs peuvent renoncer à leur main et rentrer en possession de leur mise de départ. Ils peuvent également se procurer une assurance si la carte la plus élevée du croupier est un as ;
Le joueur a la possibilité de doubler sur deux cartes aléatoires ;
Sept joueurs au plus peuvent prendre part à un tournoi d’Elimination Blackjack ;
Dans une main normale, vous avez 25 secondes pour vous décider. Dans une main d’élimination, vous disposez de 45 secondes.

Le Blackjack Européen

La variante européenne du blackjack est considérée comme le précurseur du blackjack actuellement connu aux États-Unis et dans d’autres pays. Elle a connu une évolution constante au cours des années jusqu’à devenir en plusieurs points identique au blackjack régulier. Il existe cependant quelques points qui la distinguent de la version américaine du jeu.

À l’origine du blackjack européen

L’Europe est le berceau du blackjack, bien que ses origines réelles ne soient pas très claires. C’est toutefois dans les écrits de Miguel de Cervantès que sont consignées les premières allusions à ce jeu de table. En effet, l’auteur de Don Quichotte avait la réputation d’être un joueur invétéré, d’où les multiples évocations dans ses romans de joueurs doués à la tricherie pendant des parties de 21. Les œuvres dont il s’agit ont été produites entre 1601 et 1602 et il est très probable que le blackjack se pratiquait déjà à cette époque en Espagne.

Mais ceux qui ont véritablement popularisé le blackjack dans sa forme originale, ce sont les Allemands et les Français. Connu sous le nom de 21, il était très célèbre dans les années 1700 et 1800. C’est d’ailleurs à eux que les joueurs actuels doivent les règles du jeu appliquées aujourd’hui.

L’European Blackjack contemporain

La popularité du blackjack n’a jamais été entamée dans les pays européens bien que certains éléments d’origine aient été conservés. Les règles fondamentales du blackjack européen sont les suivantes :

Il comporte après chaque tour 8 jeux de cartes qui sont mélangés à nouveau ;
La maison est tenue de tirer pour des résultats dont le total va jusqu’à 16 et doit rester sur un Soft 17 ;
Le blackjack attribue un paiement de 3 contre 2, l’assurance paie 2 contre 1 et la cote de 1-1 attribue 1 contre 1 ;
Il faut nécessairement doubler sur 9, 10 et 11 ainsi que sur les divisions ;
Il n’y a pas de division sur les cartes évaluées à 10, de même que sur 4 et 5 ;
Il n’est pas possible de diviser plus d’une fois et l’as d’un joueur entraîne la restitution anticipée de 50 % de la mise ;
En cas de No Peek, la mise totale du joueur est perdue en faveur du blackjack du croupier, de même que les doubles ou les divisions.

Il existe une certaine similarité entre les règles du blackjack américain et quelques-unes de celles du blackjack européen. Toutefois, les aspects qui créent la différence entre ces deux variantes ont un impact de taille sur le déroulement et la stratégie de jeu.

Blackjack Européen

Comment se passe le remaniement au blackjack européen ?

Dans une partie de blackjack européen, on utilise en général huit jeux de cartes, ce qui n’arrange pas les choses pour les compteurs de cartes. Il n’est en effet pas possible de compter les cartes dans cette variante. Un appareil de brassage automatique similaire à celui qui sert pour les tables de poker est utilisé pour brasser les cartes à la fin de chaque tour. La difficulté de compter les cartes au blackjack européen est due au fait qu’il n’y a jamais suffisamment de cartes traitées au cours d’une manche afin d’obtenir une estimation précise et déterminer les chances du joueur.

Le blackjack européen n’autorise pas le partage des 4, 5 ou 10

C’est une règle qui est sans grande conséquence pour les pros du blackjack tout comme pour les compteurs de cartes, car les paires de 4, 5 ou 10 ne subissent presque jamais des divisions. Mais sachant que les férus du comptage de cartes pourront toujours trouver un moyen de les diviser au cas où le total du croupier est faible ou lorsqu’il est sur le point d’aller au-delà de 21, les casinos ont édicté cette règle pour contourner le risque.

La règle du No Peek au blackjack européen

Le No Peek constitue la caractéristique principale du blackjack européen. C’est une restriction qui s’applique au croupier et qui lui interdit de jeter un coup d’œil sur sa carte face cachée lorsque tous les joueurs ont commencé à agir sur leurs mains. Dès lors, il ne saura pas s’il dispose ou non d’un blackjack jusqu’à ce que ces derniers aient pris leurs décisions. L’importance de la règle du No Peek tient au fait que pendant une partie de blackjack européen, les joueurs peuvent exercer toutes leurs options sans connaître la carte qui sera révélée par le croupier. Au blackjack américain cependant, le blackjack du croupier est instantanément dévoilé, entraînant la perte des mises pour les joueurs qui n’en disposent pas.

Le High Streak Blackjack

Variante logique du blackjack régulier, le High Streak Blackjack vous permet d’obtenir des gains si vous parvenez à cumuler une suite ou série de mains victorieuses. C’est l’un des aspects qui font en sorte que les compteurs de cartes raffolent de cette variante. Connaître à quel moment le jeu est favorable leur permet de rassembler un profit conséquent en capitalisant sur le pari annexe. Le High Streak Backjack n’est actuellement accessible que via les casinos en ligne, mais sa popularité aidante, il devrait très vite être disponible dans les casinos physiques.

Les fondements du High Streak Blackjack

Tout comme au blackjack standard, l’objectif pour le joueur au High Streak Blackjack est de battre le total du croupier en atteignant sans le dépasser un total de 21. Seule l’option du pari annexe permet d’établir une différence entre les deux variantes. Après l’avoir fait, les joueurs peuvent gagner un bonus lorsqu’ils atteignent deux mains gagnantes par la suite. Mais en cas de main perdante, le pari annexe est perdu et il faut le soumettre une fois de plus pour obtenir une qualification pour le bonus.

Vu que le High Streak se joue uniquement en ligne, seuls deux jeux de cartes sont utilisés dans une partie. Toutefois, après chaque main, les cartes sont mélangées, ce qui complique toutes les possibilités d’opérer un comptage de cartes. A la suite de deux mains victorieuses consécutives au High Streak Blackjack, voici la valeur des bonus auxquels le joueur peut aspirer :

Deux mains victorieuses consécutives paient 1-1 ;
Trois mains gagnantes de suite octroient 2-1 ;
Quatre mains victorieuses consécutives attribuent 5-1.

Le fait pour les casinos en ligne de mélanger les jeux après chaque main contribue à rendre une partie de High Streak Blackjack plus aléatoire. Cependant, la maîtrise du comptage des cartes confère un avantage certain. L’assurance est payée à 2 pour 1 dans cette variante, tandis qu’un blackjack est rétribué à une cote de 3 pour 2.

High Streak Blackjack

Déroulement d’une partie de High Streak Blackjack

Il est très probable que vous vous retrouviez seul à la table lors d’un blackjack en ligne, car ce n’est pas courant de se retrouver avec d’autres joueurs dans ce genre de partie. La première étape consiste à cliquer sur votre pari après vous être assuré d’avoir placé la mise minimale requise. Au cas où un pari complémentaire High Streak vous tente, vous pourrez effectuer la mise minimale y relative dans une fenêtre prévue à cet effet. Une fois les paris reçus, les cartes sont traitées et distribuées face exposée par un croupier virtuel. Ce dernier s’attribuera ensuite deux cartes, l’une face visible et l’autre face cachée.

De quelles options disposent les joueurs au High Streak Jackpot ?

La distribution achevée, les joueurs peuvent dès lors agir sur leurs mains, sauf si le croupier détient un blackjack. Dans ce dernier cas, le jeu s’achève et les paris de départ ainsi que les paris complémentaires High Streak des joueurs sont perdus. Ils peuvent en revanche entreprendre les actions suivantes si le croupier n’a pas de blackjack :

Tirer ou rester sur leur total ;
Doubler un total compris entre 9, 10 ou 11 ;
Diviser une seule fois une paire ou prendre l’assurance au cas où le croupier présente un as.

Il serait plus avisé que toutes vos décisions en tant que joueur dans une partie de High Streak Blackjack s’inspirent de la stratégie de base générale.

De quelles options dispose le croupier au High Sreak Blackjack ?

Dès que les joueurs ont agi sur leurs mains, c’est au tour du croupier virtuel selon les options ci-après : il a l’obligation de tirer tout total inférieur ou égal à 16 et de rester sur un total supérieur ou égal à 17. S’il va au-delà de 21 à n’importe quel moment du jeu, le pari gagnant est attribué au joueur et une victoire supplémentaire est ajoutée à sa série.

En quoi consiste la stratégie au High Streak Blackjack ?

Il est primordial pour le joueur de savoir à quel moment effectuer un pari complémentaire bonus dans une partie de High Streak Blackjack. En outre, le brassage à répétition des jeux de cartes rend quasiment impossible le brassage des cartes, raison pour laquelle vous devrez envisager une autre stratégie pour anticiper une série. De l’avis de nombreux joueurs, on ne profite des paris annexes qu’après être passé à côté d’au moins trois mains consécutives. Mais l’astuce la plus recommandée consiste à effectuer des paris bonus réduits au maximum, et ensuite faire de son mieux pour réaliser un High Streak.

Le Matchplay 21

Au départ, le Matchplay 21 Blackjack n’était accessible que sur les casinos en ligne ; mais depuis peu, cette variante est de plus en plus disponible dans les casinos terrestres et sa popularité ne cesse de grandir. La plupart des opérateurs mettent en effet de plus en plus d’accent sur la conception des jeux qui impliquent des jackpots et des bonus. Le Matchplay 21 est une variante plutôt récente qui comporte un fort potentiel d’attraction auprès des joueurs qui raffolent de gains faramineux ainsi que des compteurs de cartes se focalisant sur un bénéfice stable.

Les fondements du Matchplay 21 Blackjack

Cette formule de blackjack est beaucoup plus proche du Spanish 21 que du blackjack régulier. Au cours d’une partie de Matchplay 21, 6 à 8 jeux de cartes sont utilisés, moins celles ayant une valeur de 10. Ici encore une fois, l’objectif du joueur est d’atteindre un total de 21 ou proche de ce chiffre tout en évitant de le dépasser. De même, il doit nécessairement avoir le dessus sur le total du croupier s’il veut remporter la partie. Par conséquent, au Matchplay 21 comme au blackjack régulier, tous les joueurs à la table jouent uniquement contre la maison.

Certains niveaux d’attribution de bonus permettent de récompenser les joueurs qui ont réalisé des mains gagnantes particulières. Voici la structure des gains ordinaires pour les gains spécifiques :

Un total de 21 issu de 5 cartes paie 3-2 ;
Tout total de 6, 7, 8 paie 3-2 ;
Tout 7-7-7 attribue un paiement de 2-1 ;
Un total de 21 avec 6 cartes attribue un paiement de 2-1 ;
Tout 6-7-8 adaptés attribue 2-1 ;
Tout 7-7-7 adaptés attribue 2-1.
Un total de 21 avec 7 cartes ou davantage attribue 3-1 ;
Un 6-7-8 pique attribue 3-1 ;
Un 7-7-7 pique attribue également 3-1 ;
Lorsque la carte visible du croupier est 7, un 7-7-7 adaptés attribue 40-1.

Les cotes mentionnées ci-dessus sont propres au Matchplay 21, mais peuvent varier d’un casino à un autre.

Déroulement d’une partie de Matchplay 21 Blackjack

L’une des principales caractéristiques du Matchplay 21 Blackjack c’est le mélange des cartes après chaque main. Ensuite, parce qu’il n’est pas fréquent de trouver en ligne des tables multi-joueurs, le joueur et le croupier se retrouvent face à face. Ces deux caractéristiques sont de nature à rendre le comptage des cartes impossible pendant une partie de Matchplay 21. Ainsi, pour espérer gagner, vous ne pourrez compter que sur votre connaissance de la stratégie de base.

Pour effectuer son pari, le joueur doit cliquer sur la valeur du jeton de son choix et ensuite sélectionner le bouton ‘Mise’. Il doit également s’assurer que sa mise correspond au minimum requis. Lors d’une partie en live, le minima de mises est généralement de 5 dollars tandis que sur une plateforme en ligne, il peut descendre jusqu’à 1 dollar. S’ensuit la distribution des cartes par un croupier informatique. Le joueur obtient ses cartes face visible et le croupier s’attribue deux cartes, l’une face visible et l’autre face cachée.

Les options dont disposent les joueurs au Matchplay 21

Si le croupier ne présente pas un blackjack après la distribution des cartes, le joueur a la possibilité d’agir sur sa main dans le respect des mêmes options que celles appliquées dans une partie de blackjack régulier. Mais si le croupier dispose d’un blackjack, le jeu se termine et le joueur perd ses mises. Au Matchplay, le joueur peut entreprendre les actions suivantes :

Tirer ou rester sur sa main ;
Doubler sur n’importe laquelle de ses paires ;
Il a la possibilité de diviser une paire en utilisant un repartage, encore appelé Resplit ;
Diviser une paire d’as une seule fois ; chaque as reçoit une carte de plus ;
Abandonner sa main et rentrer en possession de sa mise de départ.

Vu la disponibilité des paiements de bonus pour certaines mains lors d’une partie de Matchplay 21, le joueur peut être incité à améliorer sa main en ignorant la stratégie de base. Cela constitue pour le casino une alternative afin de garder son avantage sur le joueur.

Les options dont dispose le croupier au Matchplay 21

De façon générale, le croupier est tenu de tirer tout total inférieur ou égal à 16, et rester sur un Hard supérieur ou égal à 17 ; au Matchplay 21, il doit tirer un Soft 17. Toutes ces actions concourent à renforcer l’avantage de la maison et à réduire la marge du joueur, car avec un Soft 17, le croupier ne peut dépasser un total de 21. Avec la carte supplémentaire, il n’a que la possibilité d’améliorer ou d’égaler son total.

Le fait que le croupier soit obligé de tirer un Soft 21 au Matchplay 21 modifie la main gagnante à plus ou moins 19. Pour gagner la majorité des mains du croupier, le joueur devra par conséquent réaliser un total de 19 ou plus.

Le Multi-Hand Blackjack

Tout comme le Matchplay 21, le Multi-Hand Blackjack n’est accessible que dans les casinos en ligne. C’est d’ailleurs l’un des premiers jeux qui ont été proposés par ces plateformes, car autorisé depuis des années dans les live casinos. Dans la plupart des cas, il est presque toujours possible de jouer plusieurs mains au cours d’un blackjack en direct. Contrairement au jeu en direct, le Multi-Hand est accessible 24h/24 et 7 jours/7.

Les bases du Multi-Hand Blackjack

Le blackjack standard et le Multi-Hand Blackjack sont en tous points identiques. Il est question de battre le croupier grâce à un total de 21 ou s’en approchant, tout en évitant d’aller au-delà. Un blackjack est rétribué à une cote de 3-2, l’assurance à 2-1 et tous les autres gains à 1-1. Mais quelques aspects permettent à cette variante de se démarquer.

De prime abord, il n’est pas possible d’effectuer un comptage de cartes au Multi-Hand Blackjack. Les cartes sont virtuellement mélangées à la fin de chaque main par le croupier et chaque manche débute avec un sabot de 6 ou 8 jeux de cartes ‘froids’. Il faut pouvoir compter avec précision dans un sabot de 6 ou 8 jeux pour développer un comptage crédible, ce qui n’est pas évident compte tenu de la lecture aléatoire à la suite de chaque main.

Ensuite, les paris minimums sont en général moins élevés au Multi-Hand Blackjack en ligne qu’au blackjack en direct ; il n’est pas rare de tomber sur un pari minimum de 1 dollar par main dans cette version. L’objectif manifeste de cette modicité est de pousser les joueurs à tenter toutes les mains disponibles. Mais il convient de savoir que le nombre de mains joué n’est pas impacté par un jeu de cartes ‘froid’. Un joueur a dès lors plus de chances de perdre davantage d’argent au Multi-Hand lorsqu’il joue toutes les mains disponibles. Cette variante est taillée sur mesure pour ceux qui recherchent des émotions fortes.

Déroulement d’une partie de Multi-Hand blackjack

L’étape préalable consiste à se connecter à un compte de casino en ligne et choisir le Multi-Hand Blackjack dans la sélection des jeux. Une table virtuelle comportant cinq points de paris représentant les parts apparaîtra ensuite. En tant que joueur, vous avez la possibilité de choisir tout ou partie de ces cinq mains.

Avant la distribution des cartes, le joueur est tenu d’effectuer un pari pour chaque main qu’il projette de jouer. Il procède par un clic sur le tas de jetons visible dans le coin inférieur droit de l’écran. Le tri des jetons se fait par dénomination et si vous souhaitez miser 1 dollar pour chaque main, vous devez cliquer sur le jeton y relatif et ensuite sur le bouton ‘Mise’. Vous ferez de même pour toutes les autres mains de votre choix.

Une fois tous les paris effectués, le croupier procède à la distribution des cartes de la même façon que dans une partie de blackjack standard, c’est-à-dire en partant de la main située à la gauche immédiate. Les cartes sont distribuées face visible et le croupier s’attribue enfin des cartes, l’une face visible et l’autre face cachée.

Blackjack Multihand

Quelles sont les options du joueur au Multi-Hand Blackjack ?

Au cas où le croupier ne présente pas de naturel, les joueurs pourront agir sur leurs mains afin d’améliorer leur total. Mais s’il en a un, la manche prend fin et les joueurs perdent les mains en jeu, sauf s’ils disposent aussi d’un naturel. Au Multi-Hand, les joueurs peuvent exercer les actions suivantes :

Rester sur tout total ou frapper tout total de moins de 21 ;
Excepté pour un blackjack, ils peuvent doubler face cachée deux cartes originales ;
Ils ne peuvent diviser qu’une seule fois une paire d’as et obtenir une carte additionnelle ;
Ils peuvent prendre une assurance au cas où le croupier présente un as.

Quelles sont les options du croupier au Multi-Hand Blackjack ?

Le croupier ne peut exercer ses options qu’après que le joueur ait exercé les siennes. Les options dont dispose le croupier ici sont les mêmes que pour le cas de toutes les variantes d’un blackjack standard :

Il doit rester sur un total supérieur ou égal à 17 ;
Il doit frapper tout total inférieur ou égal à 16.

Perfect Pairs Blackjack

Cette variante a gagné en popularité dans les salles de jeu qui font le maximum pour associer le blackjack aux autres jeux de table. Le Perfect Pairs Blackjack constitue un outil très courant dans les casinos de Macao, d’Australie et de Londres. Il est encore méconnu dans la plupart des casinos des États-Unis, mais fort d’un potentiel de gain élevé pour la maison, cela ne saurait tarder.

Les fondamentaux du Perfect Pairs Blackjack

Le Perfect Pairs Blackjack présente des règles similaires à celles du blackjack régulier. Il faut atteindre un total de 21 sans le dépasser pour remporter la main. C’est aussi vrai pour les possibilités dont disposent les joueurs, car ceux-ci peuvent tirer, doubler, rester ou diviser les paires afin que leur main soit améliorée. Tous les jeux de Perfect Pairs proposent l’assurance et certaines règles dans les casinos autorisent même l’abandon tardif.

Le pari annexe est le seul élément qui distingue cette variante des autres. Le joueur peut effectuer un pari distinct du pari d’origine dans la perspective de se qualifier pour obtenir un bonus sur les mains particulières. Le pari annexe est pris en compte indépendamment du pari minimum exigé par la table, même si pour ce pari aussi, le Perfect Pairs Blackjack fixe un montant minimum.

Pour bénéficier d’un paiement au pari annexe du Perfect Pairs, il faut avoir reçu une paire de cartes. Ce paiement s’applique en général aux paires avec images comme les reines (QQ), les rois (KK), et les valets (JJ). Nous vous présentons ci-dessous un tableau de distribution qui utilise les valets comme exemple :

Une paire JJ de couleur et costume mixtes attribue 5-1 ;
Une paire JJ de couleur identique et de costume mixte attribue 10-1 ;
Une paire JJ de couleur et de costume identiques attribue 30-1.

Le détail majeur concernant le pari annexe est que pour le recueillir, vous devez disposer d’une paire parfaite.

Le Pitch Blackjack

Le Pitch Blackjack est une variante qui est très courante dans les casinos terrestres, mais on le retrouve aussi dans des casinos en ligne sous le nom de Single-deck (jeu unique) ou Double-deck blackjack (double jeu). En dépit de quelques différences, le Pitch Blackjack comporte quasiment toutes les caractéristiques du blackjack standard. Il requiert en plus une stratégie spécifique pour octroyer des gains. Il est possible de jouer au Pitch Blackjack en ligne en mode gratuit pour le fun ou passer directement en mode argent réel.

Quelle est l’origine du nom Pitch Blackjack ?

C’est de la méthode utilisée par le croupier pour distribuer les cartes que le Pitch Blackjack tire son nom. Il ne les traite pas à partir du sabot, mais les tient en main avant de les lancer (to pitch) à chaque joueur. Les croupiers, afin de maîtriser à la perfection cette technique, sont soumis à plusieurs heures de formation. En effet, les cartes lancées doivent parvenir aux joueurs face vers le bas et doivent s’arrêter à leur niveau. Au Pitch Blackjack, on n’utilise jamais plus de deux jeux de cartes.

Qu’est-ce qui fait la particularité du Pitch Blackjack ?

La façon de distribuer les cartes n’est pas le seul aspect qui caractérise le Pitch Blackjack. Il se joue en plus avec un ou deux jeux de cartes et non pas avec six ou huit comme dans la plupart des variantes. Par ailleurs, du fait que les cartes sont distribuées la face vers le bas, les joueurs ont le droit de les tenir en main, ce qui crée aussi quelques différences sur la manière dont ils agissent sur leurs mains. L’autre particularité ici concerne les mises minimales, lesquelles sont plus élevées que celles imposées dans un blackjack standard. Cet aspect s’applique parce que la maison est persuadée que, à la faveur du nombre réduit de jeux de cartes, un joueur avisé pourrait être amené à user du comptage. La stratégie est de pousser les joueurs à miser gros pour faire contrepoids.

La dernière différence concerne la manière dont les cartes sont coupées avant le début d’une manche. Tout comme dans les variantes à six ou huit jeux, on utilise une carte de coupe, bien que la position où celle-ci est insérée change. Dans une partie de Pitch Blackjack, on insère la carte de coupe à proximité du haut du jeu, presque à la moitié de la direction orientée vers le bas. Le plus grand nombre de cartes sera dès lors logé sous la carte de coupe et elles seront fréquemment mélangées.

Les possibilités d’action sur les mains au Pitch Blackjack

Une fois de plus, les options de jeu sont les mêmes qu’au blackjack régulier, à savoir frapper, tirer, rester, diviser ou abandonner. Il est même possible de prendre l’assurance contre le croupier s’il dispose d’un as. Mais la façon dont les joueurs agissent sur leurs mains est assez différente de ce qui se passe au blackjack standard. Les cartes étant distribuées face cachée, chaque joueur est le seul à voir les siennes jusqu’au terme de la main sauf s’il a un bust, une main de division, ou un Double Down. Dans ce dernier cas, le joueur sera contraint de révéler sa main pour rentrer en possession de ses gains ou pour agir dessus. Les actions possibles au Pitch Blackjack sont les suivantes :

Racler les cartes vers soi pour frapper sa main ;
Faire glisser sa paire de cartes en face de soi et sous ses jetons pour rester sur sa main ;
Montrer les cartes et placer un montant égal de jetons près de la mise initiale pour doubler la main. Dès lors une carte de plus avec face visible sera attribuée afin d’améliorer la main ;
Pour réaliser une division des paires, il faut révéler lesdites paires et faire une mise supplémentaire correspondant au pari de départ. Une carte face visible sera alors attribuée pour chaque double dans le but de former une nouvelle main ;
Le joueur procède à l’abandon de sa main en passant sa main au-dessus de son pari ; le croupier bénéficiera alors de la moitié de sa mise de départ et la main prend fin.

Le comptage des cartes au Pitch Blackjack

Les compteurs de cartes raffolent du Pitch Blackjack parce que le nombre réduit du nombre de jeux de cartes rend cet exercice aisé. En effet, au Pitch, il n’y a que 4 ou 8 As dans le jeu, ce qui fait que même un néophyte en comptage de cartes peut tracer sans difficulté les As restés dans le jeu et évaluer ses chances de faire un naturel. De même, il n’y a pas beaucoup de cartes ayant une valeur 10 dans le jeu. Il ne faut pas perdre de vue qu’une application exacte du comptage des cartes aide à réduire significativement l’avantage de la maison tout en augmentant celui du joueur.

La confrontation dans une partie de Pitch Blackjack

Toutes les fois que vous prenez part à une partie de blackjack en ligne, ce sera un face à face entre vous et le croupier ; mais la situation n’est pas la même dans un casino terrestre, car ici, vous pouvez vous retrouver confronté jusqu’à cinq joueurs. Mais la formule du tête-à-tête avec le croupier est la plus recommandée parce que le décompte des cartes y est plus fiable et précis.

Le Pontoon

C’est la variante britannique du blackjack américain et elle est très appropriée pour un divertissement en dehors des casinos physiques. Le Pontoon réunit en effet certains rebondissements supplémentaires à l’action des paris du blackjack pour mettre sur pied un jeu passionnant et immersif. On prétend que les origines du Pontoon seraient proches de celles du ‘Vingt-et-un’ français.

Les fondamentaux du Pontoon

Ici aussi comme pour les autres variantes, le but suprême est de rassembler un total se rapprochant le plus possible de 21 sans toutefois le dépasser. Une partie de Pontoon atteint son optimum lorsqu’au moins cinq à huit joueurs sont présents à la table, mais on peut le jouer à deux, à trois ou à quatre. Pour placer les paris sur chaque main, les joueurs utilisent des jetons tandis qu’un ou deux jeux de 52 cartes sont mis à contribution.

Les cartes au Pontoon sont évaluées de la même façon qu’au blackjack régulier ; les cartes numérotées possèdent leur valeur de base (5, 6, 7…) ; les 10 et les cartes avec images tels que le roi, la reine ou le valet valent 10. L’as peut valoir 1 ou 11 selon la sensibilité du joueur.

Déroulement d’une partie de Pontoon

Avant le début d’une manche, un joueur est désigné pour défendre les intérêts de la maison, comme cela se passe dans un baccarat physique. L’avantage statistique est détenu par le banquier au Pontoon ; par conséquent, chacun à leur tour, les joueurs assumeront le rôle du banquier. Pour désigner la première personne qui tiendra le rôle, tous les joueurs doivent couper le jeu de cartes et celui qui reçoit la carte haute est retenu. À la suite de chaque main, le rôle passera au joueur assis à gauche et ainsi de suite, jusqu’à ce que tout le monde soit passé.

La partie commence par la distribution des cartes face cachée à tous les joueurs, en partant de celui qui se trouve à la gauche immédiate du banquier. Le banquier est toujours le dernier à recevoir une carte, mais il n’a pas le droit de la regarder. Tous les joueurs, à partir de celui assis à gauche du banquier, peuvent alors effectuer un pari en tenant compte du minimum imposé par la table. Le banquier traite ensuite une seconde série de cartes face cachée qu’il distribue à nouveau, portant le nombre de cartes à deux.

Pontoon Blackjack

Les options des joueurs au Pontoon

Une fois la distribution des cartes achevée, les joueurs peuvent agir sur leurs mains, sauf si le banquier est détenteur d’un pontoon. Dans ce cas, la main prend fin et les paris des joueurs sont perdus. Les options qui s’offrent aux joueurs pendant une partie de Pontoon sont les suivantes :

Ils peuvent acheter une carte additionnelle afin de maximiser leurs totaux ; pour cela, ils doivent déclarer : « je vais acheter » avant de placer un pari dont la valeur peut être le double de leur mise initiale. Il recevra alors une nouvelle carte du banquier et pourra recommencer l’opération jusqu’à ce qu’il ait un maximum de 5 cartes totalisant 21 ou plus. Comme pour les autres variantes de blackjack, si le total dépasse 21, le joueur perd son pari ;
Les joueurs peuvent également effectuer un Twist qui correspond à l’achat d’une carte sans placer une mise additionnelle. Ici, il faut simplement dire « twist me one », ce qui veut dire « donne-moi un Twist » pour recevoir une carte de plus du banquier. Les limites de cette option sont les mêmes que pour la précédente ;
Ils ont également la possibilité de rester dès qu’ils atteignent un total supérieur ou égal à 15. Il suffit ici de dire : « je vais rester » ;
La division est l’ultime option dont disposent les joueurs dans un Pontoon. Ils peuvent l’exercer pour toute main contenant une paire. Après avoir déclaré : « je vais partager », il va retourner les deux premières cartes qui ont été traitées et effectuer une mise supplémentaire correspondant au pari de départ. À chacune des cartes doubles, le banquier va traiter l’une d’elles face cachée afin de former deux mains distinctes.

Les seules cartes qui peuvent subir une division sont celles de valeur 10 identiques (valet-valet, roi-roi, reine-reine…).

Les actions du banquier au Pontoon

Après que tous les joueurs à la table ont agi sur leurs mains, le banquier dévoile sa propre main afin qu’ils puissent la voir. À ce niveau, les cartes des joueurs demeurent cachées au banquier, à moins d’avoir été divisées ou d’avoir réalisé un pontoon. Il pourra alors continuer à ajouter des cartes jusqu’à ce qu’elles atteignent un total de 21, recevoir cinq cartes totalisant 21 ou encore prendre la décision de rester ou d’aller sur 21. De cette manière, la main du banquier est comparée à celle de chaque joueur afin de faire ressortir le total qui se rapproche le plus de 21 pour le déclarer gagnant.

Les mains spéciales au Pontoon

Le Pontoon se rapproche beaucoup plus du blackjack américain, car constitué d’une carte de valeur 10 et d’un as pour un total imbattable de 21. Son paiement représente le double de la mise de départ. La seconde main victorieuse au Pontoon porte le nom de Five-Card Trick ; il survient lorsque 5 cartes ont un total inférieur ou égal à 21. Un Five-Card Trick ne peut battre un pontoon et son paiement est de deux fois la mise initiale.

Il existe en plus une possibilité d’obtenir une 3ème meilleure main au Pontoon en réunissant trois ou quatre cartes 21. Seuls le pontoon et le Five-Card Trick peuvent battre cette main. La cote normale de paiement d’un 3 ou 4 cartes 21, est de 1-1. Toutes les autres mains à la suite des trois précédentes sont classées en fonction de leur total final.

Le Spanish 21

S’il y a bien une variante de blackjack à la réputation bien établie, c’est bien le Spanish 21, car il n’existe quasiment aucun casino terrestre ou en ligne qui n’en propose pas. De plus, l’apprentissage des règles et des actions à entreprendre sont pour le moins accessibles à n’importe qui. Bien qu’il comporte des caractéristiques qui lui sont propres, le Spanish 21 ressemble beaucoup au blackjack ordinaire. Ses débuts dans les casinos du Nevada remontent aux encablures de 1995. C’est Masque Publishing Inc., un éditeur de jeux populaire dans le Colorado qui est le détenteur actuel de la licence du Spanish 21. Toutefois, plusieurs versions illégales de cette variante sont répandues dans divers casinos de Malaisie et d’Australie.

Le joueur est largement désavantagé dans cette variante au profit de la maison, car toutes les cartes de valeur 10 sont enlevées du jeu. Cet aspect concourt à rendre plus difficile la réalisation d’un total de 21.

Les caractéristiques du Spanish 21

Le Spanish 21, jeu très immersif, utilise les mêmes règles de base que celles du blackjack, mais quelques ajustements contribuent à favoriser la victoire du joueur sur la maison. Toutes les cartes sont définies avec leur valeur nominale au Spanish 21. Hormis certaines exceptions mineures, le processus de distribution des cartes ainsi que les options du joueur et du croupier sont similaires à celles du blackjack.

La configuration des bonus au Spanish 21

Le paiement des bonus lors des mains spécifiques est ce qui fait la principale différence entre le Spanish 21 et le blackjack. Si au blackjack chaque main gagnante des joueurs est payée à une cote de 1-1 et un blackjack à 3-2, au Spanish 21, toutes les mains qui totalisent 21 peuvent aspirer à l’un des bonus ci-dessous :

5 cartes comportant un total de 21 : 3-2 ;
6 cartes comportant un total de 21 : 2-1 ;
7 cartes comportant un total de 21 : 3-1 ;
6-7-8 ayant un costume mixte : 3-2 ;
6-7-8 ayant un costume identique : 2-1 ;
6-7-8 étant tous des piques : 3-1 ;
7-7-7 ayant un costume mixte : 3-2 ;
7-7-7 avec un costume identique : 2-1 ;
7-7-7 étant tous des piques : 3-1.

Ce sont des bonus très avantageux pour les joueurs qui peuvent toutefois les inciter à ignorer la stratégie de base dans le but de bénéficier d’un bonus. Le joueur, selon la stratégie de base du blackjack, est tenu de rester sur un total de 14 contre 6. Au Spanish 21, il pourrait ne pas en tenir compte en préférant tirer pour essayer de réaliser une main destinée à le qualifier pour un bonus.

La plupart des Spanish 21 proposent en outre un super bonus qui ressemble à des jackpots progressifs. Pour en bénéficier, le joueur doit faire une main constituée de trois 7 aux couleurs différentes ; le croupier également doit disposer des autres 7. Les règles liées au super bonus du Spanish 21 sont différentes d’un casino à un autre, mais la configuration basique ne varie pas :

Les mises comprises entre 5 et 24 dollars octroient un super bonus de 1 000 dollars ;
Les mises supérieures ou égales à 25 dollars attribuent un super bonus de 5 000 dollars ;
Chaque autre joueur bénéficie d’un Envy Bonus de 50 dollars que l’un des participants tire le super bonus ;
Le super bonus s’annule lorsqu’une main est divisée ou doublée.

Les actions du joueur dans une partie de Spanish 21

Dès que les cartes sont traitées par le croupier, les joueurs peuvent agir sur leurs mains conformément aux règles du blackjack. Ils ont donc le choix entre rester, tirer, diviser, doubler ou abandonner leur main. Mais il existe une option dite Double Down Rescue qui n’est pas disponible au blackjack régulier. Lorsqu’une main est doublée, le joueur a la possibilité de placer une nouvelle mise dont la valeur correspond à sa mise de départ. Il obtient alors une carte additionnelle destinée à améliorer sa main.

Au cas où le joueur est insatisfait du total de sa main doublée, il peut décider de l’abandonner afin de ‘sauver’ son pari doublé. En optant pour cette alternative, le pari annexe est sauvegardé, mais la mise de départ est perdue. Le Double Down Rescue a l’avantage de réduire l’avantage de la maison, mais il est conseillé de conserver la main doublée et d’essayer de battre le croupier.

Les actions du croupier au Spanish 21

À moins que le croupier ne présente un as, les joueurs sont les premiers à agir sur leurs mains après la distribution des cartes. Dans le cas où il dispose d’un as, le croupier s’assure d’avoir également un blackjack, auquel cas la main s’achève sans aucun gagnant. S’il n’a pas de blackjack, il a alors l’obligation soit de tirer tout total inférieur ou égal à 16, soit de rester sur un total supérieur ou égal à 17. Il peut dans certains cas être contraint de tirer un Soft 17 afin d’améliorer l’avantage de la maison.

Le Superfun 21

Ce n’est pas un hasard si cette variante porte le nom de Superfun, car l’incroyable nombre de façons de gagner ajoute à cette variante une dimension encore plus immersive. C’est ce qu’il faut à ceux qui, lassés du blackjack traditionnel, veulent vivre une expérience personnalisée. C’est en 1999 que Howard Grossman a créé et breveté le Superfun 21 qui n’a pas tardé à devenir très populaire. Cette variante se distingue par la prépondérance d’un système de bonus à une place.

Les fondamentaux du Superfun 21

Un jeu standard de 52 cartes est utilisé dans une partie de Superfun 21 ; mais en fonction des règles de l’établissement, un à huit jeux de cartes peuvent être utilisés. Les cartes à visages sont évaluées à 10 et les as valent 1 ou 11 ; les autres cartes conservent leur valeur nominale. Les joueurs sont opposés au croupier qui représente la maison et doivent tenter de le battre en se rapprochant d’un total de 21 sans le dépasser.

Le joueur remporte une manche en faisant une main qui contient six cartes ayant un total inférieur ou égal à 20. Il peut également gagne s’il dispose d’un blackjack ; un blackjack en diamants attribue un paiement de 2-1 ; c’est également le cas pour cinq cartes avec un total de 21. Ce sont des suppléments qui donnent l’impression de favoriser le joueur, mais c’est compter sans le sens de repartie de la maison. Ainsi, le croupier a l’obligation de tirer un Soft 17 et un naturel du joueur est rétribué à une cote de 1-1.

Déroulement d’une partie de Superfun 21

La partie commence une fois que chaque joueur a effectué la mise minimale requise. Le croupier procède alors à la distribution des cartes en partant toujours du joueur assis à sa gauche immédiate. Les joueurs reçoivent leurs paires de cartes faces visibles. Le croupier, qui est le dernier à se servir, s’attribue deux cartes, l’une face cachée, l’autre face visible. Au cas où la carte visible du croupier se révèle être un as, les joueurs peuvent prendre une assurance.

Super Fun Blackjack

Les options dont disposent les joueurs au Superfun 21

Au cas où le croupier ne présente pas de blackjack, les joueurs ont la possibilité de poser les actions ci-après :

Rester sur tout total et tirer tout total inférieur ou égal à 20 ;
Diviser n’importe quelle paire, de même que les as, à plusieurs reprises jusqu’à une limite de quatre mains. Il est possible de tirer ou de doubler les as qui ont été divisés ;
Doubler tout total initial d’une paire de cartes ;
Abandonner leur main pour bénéficier de 50 % de leur mise de départ.

Tout comme au Spanish 21, le Superfun 21 offre l’option du Double Down Rescue qui permet au joueur de sauvegarder son pari annexe.

Les options dont dispose le croupier au Superfun 21

Les mêmes règles auxquelles est soumis le croupier au blackjack régulier sont également en vigueur au Superfun 21. Il doit tirer un Soft 17, rester sur un Hard supérieur ou égal à 17 et tirer tout total inférieur ou égal à 16. Tout comme au blackjack standard, l’avantage de la maison augmente considérablement lorsque le croupier tire un Soft 17.

Le Triple 7 Blackjack

C’est également l’une des variantes les plus populaires du blackjack, spécialement pour ceux qui s’essaient nouvellement à ce jeu, mais aussi pour les joueurs d’expérience. Le Triple 7 se range dans la longue liste des autres variantes conçues pour les mordus de machines à sous délivrant des gains conséquents. Cette variation introduit de nombreuses options destinées à renforcer l’avantage de la maison sur les joueurs. Bien que certains casinos physiques en proposent, le Triple 7 est majoritairement accessible via les casinos en ligne.

Les fondamentaux du Triple 7 Blackjack

Cinq jeux de cartes sont utilisés dans une partie de Triple 7 Blackjack ; ils sont traités soit depuis un sabot directement dans le jeu, soit par un croupier virtuel. Après chaque main dans un casino en ligne, les cinq jeux sont mélangés. Si la stratégie de base conserve ici toute son utilité, la version en ligne du Triple 7 Blackjack rend quasiment impossible le comptage des cartes. Une fois de plus, l’objectif des joueurs est de battre le croupier en atteignant sans le dépasser un total de 21.

Mais toutes les mains contenant un 7, les joueurs peuvent bénéficier d’un bonus attrayant au Triple 7 Blackjack. Les joueurs doivent placer une mise supplémentaire en plus du pari minimum requis pour bénéficier de ce bonus, en plus d’un jackpot progressif. Voici quelques exemples de bonus pour des mains contenant un 7 sur la base d’un pari de 1 dollar : Un 7 obtient 5 dollars, deux 7 obtiennent 25 dollars, deux 7 consécutifs obtiennent 50 dollars, trois 7 obtiennent 250 dollars, trois 7 consécutifs obtiennent 1 000 dollars et trois 7 de carreau obtiennent un jackpot progressif.

Le jackpot progressif au Triple 7 Blackjack

Tous les joueurs du Triple 7 Blackjack ambitionnent de bénéficier du jackpot progressif dans le but d’obtenir trois 7 de diamants. Cela peut ressembler à un avantage pour le joueur, mais c’est loin d’être le cas. En effet, toutes les fois que le jackpot progressif est atteint, la mise minimale est réinitialisée par le jackpot, ce qui confère un avantage considérable à la maison, soit 37,94 %. Pour chaque 10 000 dollars supplémentaire, ce pourcentage est réduit de 3,45 %.

En effectuant un calcul simple, il en ressort que la maison n’a plus davantage sur le pari bonus du joueur lorsque le jackpot progressif atteint un total de 109 860 dollars. Dès lors, il serait avisé de ne jouer le pari bonus qu’une fois que le jackpot côtoie ce total.

Quelles sont les options du joueur au Triple 7 Blackjack ?

Voici les options qui s’offrent aux joueurs après la distribution des cartes :

Tirer ou rester sur leurs mains ;
Doubler sur un total de 9, 10 ou 11 ou diviser une paire de cartes similaires. Les cartes de 10 ne sont dès lors divisées que si elles sont correspondantes, à l’instar des rois (KK) ou valets (JJ) ;
Un as ne peut être divisé qu’une seule fois ; la carte supplémentaire ne peut également lui être attribuée qu’une seule fois ; la division d’un as et d’un 10 attribue un total de 21, mais pas un blackjack et est par conséquent payée à une cote de 1-1 ; enfin, il n’est pas possible de doubler à la suite d’une division.

Quelles sont les options du croupier au Triple 7 Blackjack ?

Ce n’est qu’après que les joueurs aient agi sur leurs mains que le croupier peut alors exercer ses options, à savoir rester sur un total supérieur ou égal à 17 ou tirer sur un total inférieur ou égal à 16. Dans plusieurs casinos, le croupier reçoit ses cartes la face visible, ce qui confère un avantage certain au joueur. Cette alternative est d’ailleurs plus recommandée que celle où la carte du croupier est attribuée face cachée.

Author: Eugene Rivera